Les températures baissent, les jours raccourcissent : l’Hiver arrive ! Il est temps de choisir votre méthode d’hivernage. Hiverner sa piscine est primordial afin de protéger votre bassin, et faciliter la gestion de la qualité de l’eau pour le printemps et l’été suivant. Tout au long de l’hiver, Flipr Start vous aidera à garder votre piscine propre et belle. D’ici là, nous vous proposons de découvrir les méthodes et nos conseils pour préparer au mieux votre piscine.

Sommaire :

Hiverner sa piscine : à quoi ça sert ?

Quand hiverner sa piscine ?

Méthode #1 : La vidange complète

Méthode #2 : Hivernage actif : je fais tourner mon moteur de temps en temps

Méthode #3 : Hivernage passif : j’endors ma piscine

Méthode #4 : « Le Week-end prochain »

Les 3 astuces à retenir

 

Hiverner sa piscine : à quoi ça sert ?

via GIPHY

 

Hiverner revient à préparer votre piscine afin qu’elle passe l’hiver dans les meilleures conditions. On sait déjà  ce que vous allez dire : “l’hivernage, ce n’est pas pour moi”… Que nenni ! Toutes les piscines sont concernées, peu importe la taille, la localisation ou le traitement utilisé. Alors oui, l’hivernage est une contrainte de plus sur l’entretien de la piscine, mais les avantages d’un bon hivernage sont bien réels :

  • Une mise en eau facilitée au redémarrage de la saison
  • Un coût d’entretien modéré (pas de vidange totale, moins de produits utilisés au redémarrage)
  • Une gestion de la qualité de l’eau facilité au printemps et l’été suivant
  • Et du temps gagné (Rappelez-vous, en Mars dernier, quand il a fallu récupérer l’eau verte…)

Donc on se donne du courage, et on troque “Vivement Dimanche” un dimanche automnal nuageux pour se consacrer au rangement de son jardin, et à l’hivernage de sa piscine !

 

Quand hiverner sa piscine ?

L’hivernage de votre piscine doit intervenir au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard. L’objectif est d’avoir une période d’hivernage assez courte, afin de conserver une eau de qualité. Pour savoir quand débuter l’opération, il suffit de surveiller la température de l’eau. Dans les régions montagneuses ou celles soumises à des hivers rigoureux et soudains, vous pouvez commencer à hiverner le bassin :

  • Pour les piscines au sel / electrolyse : dès que la température de l’eau descend durablement sous les 15°C.
  • Pour les autres piscines : dès que la température de l’eau descend durablement sous les 14°C (tolérance à 12°C pour les piscines du bassin méditerranéen).

Vous utilisez Flipr Start : l’application vous alertera lorsque l’hivernage sera nécessaire. Flipr se basera sur les dernières mesures de températures d’eau, ainsi que les prévisions météorologiques pour déclencher l’alerte.

En hivernant votre bassin au-dessus de ces seuils, c’est prendre le risque d’avoir une eau qui devient verte (les bactéries et les algues commencent à se développer aux alentours de 15°C). Soyez vigilant : les fluctuations de températures d’eau sont très fréquentes et rapides en Automne et au Printemps. Votre piscine peut devenir trouble en quelques jours seulement.

 

Il existe plusieurs méthodes pour hiverner votre bassin, à vous de choisir celle qui vous convient le mieux !

 

Méthode 1 : Vidanger sa piscine

Halte ! Arrêtez tout ! Ne touchez pas au vannes : c’est une très mauvaise idée ! Il ne faut jamais vidanger complètement sa piscine pour passer l’hiver. Cette option aurait des conséquences désastreuses sur la structure du bassin. En effet, l’eau exerce une forte pression sur les parois. En vidant le bassin, vous supprimez cette pression, et prenez le risque d’endommager irrémédiablement la piscine. C’est vrai pour tous les bassins, tout particulièrement pour les piscines coques. Et oubliez l’idée de placer des renforts ou soutènement qui simuleraient la pression de l’eau : ce ne sera pas suffisant pour une si longue période !

Donc vidange de la piscine : NON !

 

Méthode 2 : hivernage actif, ou semi-hivernage

Temps estimé : entre 2h et 24h, puis 10min par mois.
Outils : épuisette, aspirateur, liquide d’hivernage, Ph
En option : Chlore choc, bâche/couverture

 

Cette méthode est à privilégier si vous habitez des régions avec un hiver modéré, et de faibles risques de gel (pourtour Méditerranéen par exemple). L’hivernage actif consiste à faire tourner au ralenti la piscine (2 à 4h par jour en fonction de la température de l’eau). De ce fait, une bâche n’est pas essentielle. En revanche, nous vous recommandons de toujours avoir un oeil sur l’eau, et de vérifier de temps en temps Chlore et Ph (1 à 2 fois par mois sera suffisant). Voici la méthode à suivre pour procéder à l’hivernage :

 

Une fois ces opérations réalisées, votre piscine est prête à passer l’hiver ! Pensez à contrôler de temps à autre le Ph.

En cas de journées et nuits très froides, ou d’alerte météo grand froid, n’hésitez pas à faire tourner le moteur toute une nuit et toute une journée: une eau en mouvement aura plus de difficultés à geler, et vous préserverez ainsi votre bassin.

 

L’hivernage actif avec Flipr Start

Flipr Start vous accompagne sur l’hivernage actif (1). L’appareil adapte ses mesures et ses conseils à la saison. Pour placer Flipr en mode hivernage actif, rendez-vous dans Menu / Piscine / Statut : Hivernage actif.

 

Méthode 3 : L’hivernage passif

 

Temps estimé : entre 4h et 48h
Outils : épuisette, aspirateur, liquide d’hivernage, Chlore choc, Bâche/couverture, Ph

 

Cet hivernage convient parfaitement aux piscines exposées à des hivers rigoureux et à des forts risques de gel. Cependant, ce type d’hivernage ne convient pas à toutes les structures, notamment celles avec moteurs intégrés. L’hivernage passif revient à mettre en sommeil la piscine : arrêt complet des pompes et des équipements. Suivez ces quelques conseils :

Retrouvez notre guide complet pas-à-pas pour l’hivernage passif de votre piscine !

Vous voilà paré pour l’hiver !

 

L’hivernage passif avec Flipr Start

Flipr Start comprend une fonctionnalité pour vous accompagner lors de l’hivernage passif (1). Rendez-vous dans Menu / Piscine / Statut : Hivernage passif. L’application va alors vous afficher des conseils spécifiques pour vous guider sur l’hivernage passif. Ces conseils actions à entreprendre s’étaleront sur 6 à 12 jours, selon votre rythme.

Méthode 4: ” Le week-end prochain “

 

Temps estimé : 0h en hiver, mais un weekend complet au printemps
Outils : un bon livre / film / série
piscine-verte

Appelé également « Pas ce week-end, j’ai poney », cette méthode a pour principal attrait sa simplicité. De ce fait, elle a de nombreux adeptes. Beaucoup d’utilisateurs laissent verdir leur piscine, volontairement ou involontairement. C’est le cas notamment dans le Sud de la France, où du fait d’automnes particulièrement cléments, les piscines ont tendance à devenir rapidement vertes dès le mois de septembre. Dans ce cas, peu de propriétaires ont l’envie de récupérer leur eau, et préfèrent la laisser tourner. Disons-le de suite : cette méthode fait ses preuves en Automne, mais conduit généralement à un brutal retour à la réalité en mars-avril, quand il faut remettre sa piscine en état : au mieux elle est verte, au pire, elle est noire avec une quantité de “trésors” enfouis au fond. Dans tous les cas, vous compterez facilement 2 jours pour remettre le bassin en état (même si vous vidangez !).

Deux petits conseils cependant :

 

snowflakeAttention au gel : Que l’eau soit claire ou verte, le gel ne fera pas la différence. Par prudence, nous vous recommandons de faire tourner votre moteur minimum 2h par jour, principalement le matin. En cas de grand froid, faites tourner le moteur une nuit et un jour entier.

 

nail-brushCela va à l’encontre de cette méthode, mais de temps en temps, entre Téléfoot et Turbo, nettoyez votre filtre et vos skimmers. Ça évitera quelques pépins. Et c’est bon pour la conscience !

 

3 astuces à retenir pour passer un bon hiver

Dans tous les cas, gardez à l’esprit ces quelques remarques :

 

right-arrow-1Le produit d’hivernage est valable en hivernage  actif comme en hivernage passif. Mais ce n’est pas un antigel : gardez donc un oeil sur la météo et si vous avez utilisé un hivernage actif, adaptez la filtration selon les risques de gel !

 

right-arrow-1Ne pas hiverner une piscine sale : ça ne sert pas à rien ! Soit vous nettoyez avant, soit vous la laissez tourner !

 

right-arrow-1Attention aux redoux en mars-avril : valable principalement pour l’hivernage actif : votre piscine pourrait tourner en quelques jours seulement dès l’apparition de températures clémentes. Pour la remise en route du bassin, attendez que la température de l’eau dépasse durablement les 12°C/ 15°C.

 

Vous savez tout ! Il ne vous reste plus qu’à décider de la méthode que vous allez suivre. Dans tous les cas, Flipr Start est à vos côtés pour vous conseiller tout au long de l’hivernage !
(1) Sur Flipr Start, les fonction hivernages actifs et passifs sont disponibles avec les abonnements  Flipr Infinite. Ces fonctionnalités sont incluses sur Flipr Start Max, et les anciennes versions de Flipr.