On a beau attendre une énième vague de douceur, guetter les moindre rayons de soleil, il faut se rendre à l’évidence : cette fois-ci, l’été est bel et bien terminé ! Vous pouvez donc dire bonjour aux pulls, au froid et à la grisaille. Mais pas question d’oublier pour autant votre piscine ! L’été prochain se prépare dès maintenant : même en hiver votre bassin a besoin d’être entretenu. Nous vous donnons ici 5 erreurs à éviter sur la mise en hivernage de votre piscine !

Erreur #1- Ne pas faire d’hivernage !

Oublier votre piscine pendant l’hiver serait la meilleure solution pour rencontrer d’importants problèmes l’année suivante, et notamment une eau verte. Vous devez donc passer par une étape indispensable : l’hivernage. La première chose est de décider quel type d’hivernage vous allez mettre en place: hivernage actif ou hivernage passif ? On vous explique tout ici. Mais ne faites surtout pas l’impasse : si vous oubliez l’étape de l’hivernage, les conditions climatiques peuvent endommager votre matériel de piscine et votre bassin.

Erreur #2 – Vider complètement sa piscine

Attention, grave erreur ! La vidange de votre piscine peut causer d’importants dommages. En effet, l’eau exerce une pression importante sur la structure de la piscine. Lors d’une vidange, la pression diminue (ou pire : est annulée), fragilisant de ce fait la structure de votre bassin. Lors d’un vidange, il n’est pas rare de voir un liner se décoller, ou des fissures / craquelures apparaitre sur des coques ou des piscines maçonnées, occasionnant des fuites parfois très importantes. Autre facteur dissuasif : le coût ! En fonction du tarif de l’eau dans votre commune, une vidange complète du bassin peut sérieusement alourdir  votre budget piscine !

Erreur #3 – C’est dimanche, je m’ennuie : j’hiverne ma piscine !

Hiverner votre piscine ne dépend pas seulement de votre emploi du temps ! L’hivernage de votre piscine doit être fait dans de bonnes conditions. Pour hiverner correctement votre piscine, l’eau doit être stabilisée à une température bien particulière. Ainsi, une fois que la température de l’eau se situera durablement sous la barre des 12°C, vous pourrez hiverner votre piscine. Si la température de l’eau est supérieure à 12°C, la prolifération des algues et des microbes continuera, et votre piscine risque de devenir verte. À l’inverse, n’attendez pas non plus que l’eau de votre piscine gèle ! Donc si la température n’est pas la bonne, sortez un jeux de carte et profitez de votre dimanche.

Erreur #4 – Je nettoie vite fait, bien fait !

Le nettoyage de votre piscine est une étape importante de l’hivernage ! Cette étape doit être faite méticuleusement, pensez donc à bien nettoyer les parois du bassin, la ligne d’eau, le fond … Cela vous évitera d’avoir de mauvaises surprises lorsque vous remettrez votre piscine en route.

Erreur #5 – Un produit pour hiverner ? Ca sert à rien …

Dans le cas d’un hivernage actif, où vous conserverez votre traitement de l’eau pendant l’hiver, vous n’avez pas besoin de ce type de produit.

Mais si vous avez opté pour le choix d’un hivernage passif, vous allez absolument avoir besoin d’un produit d’hivernage.

À quoi ça sert : Le produit d’hivernage de votre piscine sert à bloquer la prolifération des bactéries et algues, qui pourraient apparaitre lors d’une remontée des températures, une fois que vous avez nettoyé tout votre équipement en profondeur (filtres, bassin, parois…). À ne pas oublier donc !

 

Vous connaissez désormais les 5 erreurs à éviter sur l’hivernage ! Consultez notre dossier spécial hivernage de la piscine : nos experts y ont regroupé leurs meilleurs conseils pour préparer efficacement votre piscine à passer l’hiver!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>