Le chlore pour les nuls

Le chlore pour les nuls

Le chlore c’est le désinfectant de votre piscine, ce qui empêche aux microbes de proliférer. En bref ce qui nettoie votre piscine. Il permet d’éliminer les micro-organismes, virus, champignons qui auraient pu se développer dans l’eau. Simple d’utilisation et abordable, toute la difficulté du traitement au chlore réside dans son dosage.

« Je veux une piscine propre, donc je surdose le chlore pour désinfecter ? »

Alors là, on vous dit surtout pas ! Plus on met de chlore, moins il est efficace. Une sur-concentration de ce produit le rend inutile et fait tourner votre eau. Plus la concentration est importante, moins son action est efficace. Une trop forte concentration de chlore inhibe son action et le rend donc inefficace.

« Bah de l’eau verte ?! Je vais donc mettre très peu de chlore »

Comme on vous l’a dit tout est une question de dosage, si vous sous-dosez la quantité de chlore celui-ci ne sera pas efficace et votre piscine accueillera microbes et autres saletés. On vous le confirme : Nagez en eaux troubles, ce n’est pas ce qu’il y a de plus sympathique.

Solution : Pour rééquilibrer le niveau de chlore de votre piscine et retrouver une eau claire, vous pouvez utiliser un traitement de choc au chlore qui est une solution de choc avec un chlore spécifique.

Le chlore existe sous plusieurs formes :

  • Galets : Il est à utiliser pour l’entretien quotidien de votre piscine. Les galets contiennent des stabilisants (notamment l’acide isocyanurique) qui, une fois dans l’eau, s’accumulent. C’est un vrai problème car leur accumulation de stabilisants empêche l’action du chlore, votre piscine n’est donc plus désinfectée ! Il n’existe aucun moyen pour vous débarrasser des stabilisants hormis la vidange de votre piscine.

Attention : on ne met jamais directement un galet de chlore dans l’eau ! On le place toujours dans le skimmer, ou dans le distributeur flottant! Sinon, gare aux tâches sur le revêtement de la piscine !

  • Poudre ou pastilles : Elles doivent être utilisées de manière ponctuelle, pour mener un traitement de choc dans votre piscine. On utilise généralement ces produits lorsque l’eau est saturée en stabilisants. Il est donc préférable d’éviter l’utilisation de poudre ou de pastilles contenant elles-mêmes des stabilisants.
  • Chlore en stick : son principal avantage est qu’il ne contient pas de stabilisant, cependant il nécessite une très grande vigilance sur le taux de chlore présent dans la piscine.

Vous avez fait une erreur de dosage ? Pas de panique ! 

Les risques d’une surchloration sont importants, cela peut rendre la baignade impraticable, mais surtout engendrer des désagréments. La surchloration peut entrainer des irritations des yeux et de la peau. Elle peut également entrainer une forte dégradation du revêtement, du système de filtration et de la tuyauterie.

Tout d’abord, vous pouvez interdire la baignade quelques jours, le temps que votre taux de chlore diminue. Vous pouvez également renouveler une partie de l’eau de la piscine.

Si vous avez vidé le pot de chlore dans la piscine (ça arrive même aux meilleurs), vous pouvez utiliser du thiosulfate de sodium, qui régulera la présence du chlore dans votre piscine.

Le taux de chlore idéal, pour un traitement approprié dépend de nombreuses variables comme le volume de la piscine, la météo, la fréquentation de la piscine, les variations du pH … Cet indice est donc très complexe à calculer mais doit cependant être pris très au sérieux. Le but de la baignade n’étant pas de nager en eaux troubles.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>