Les algues moutardes ont la réputation d’être le cauchemar des propriétaires de piscine… et à juste titre ! Particulièrement volatiles, elles sont difficiles à éradiquer. Suivez nos conseils pour vous débarrasser de cette algue, et retrouver une eau de baignade saine.

Comment repérer les algues jaunes ?

C’est une algue très fine, d’une couleur s’approchant du jaune moutarde. Elles se déposent sur les parois du bassin, mais aussi au fond de la piscine. Elles s’apparentent à un nuage de poussière de l’eau, mais ne vous y méprenez pas. Si cette poussière jaune se dissout au moindre mouvement d’eau, ce sont des algues moutardes !

Attention : Ne pas confondre avec une eau trouble, qui nécessitera une autre solution.

Pourquoi sont-elles dans ma piscine ?

La présence d’algues moutardes dans la piscine est liée à des facteurs environnementaux. La présence de vents chauds ou de pluies importantes, notamment celles remontant du Sahara, peuvent entrainer l’apparition de ces algues. Leurs germes sont amenées par ces facteurs météorologiques, observés généralement au printemps et parfois en automne. Une fois présentes dans votre piscine, se débarrasser de ces algues est un vrai cauchemar.

Comment éliminer les algues moutardes ?

Avant toute chose, vous allez devoir répéter les différentes étapes pour éliminer les algues moutardes, plusieurs fois. Les algues moutardes sont tenaces et vous en débarrasser va vous demander un peu d’effort.

Étape 1:

Vous devez vous assurer que votre niveau de pH et chlore sont bons. Pour cela deux solutions, la première, on sort les bandelettes et on fait ses analyses plus approximatives. Deuxième solution, on consulte son application Flipr pour connaitre précisément sont les niveaux de chlore et de pH. Vous saurez donc précisément si votre taux est bon ou non. L’appareil affichera également les mesures correctives à mettre en place.

Étape 2:

On sort l’huile de coude et on astique toute sa piscine! Vous devez d’abord tout récurer soit à l’aide d’un robot de nettoyage soit d’un balai hydraulique. Insistez bien au niveau du skimmer et des éventuels projecteurs. Ce premier nettoyage permettra de se débarrasser plus facilement de ces algues.

Étape 3:

Mettez en place un traitement spécial anti-algues moutardes. Nous vous recommandons le traitement Yellow Shock de hth, particulièrement efficace. Il s’utilise en complément d’un traitement chlore choc. Laissez le traitement agir au moins trois jours avant de retourner dans le bassin.

Étape 4 :

Les algues moutardes sont tenaces, vous devez donc mettre en place ce traitement deux à trois fois pour toutes les éradiquer.

Conseils : Ces algues moutardes prolifèrent, nettoyez donc tous les objets ayant pu être en contact avec elles. (matelas gonflables, balles, bouées). Nettoyez aussi le balai ou robot qui vous a permis de vous en débarrasser. Sans ces petites précautions, les algues moutardes reviendront.

Evitez le retour des algues moutardes !

Vous avez eu du mal à éradiquer les algues jaunes, et vous ne voulez pas qu’elles reviennent. Les algues moutardes étants liées à des conditions météorologiques, elles peuvent réapparaitre facilement. Si les conditions climatiques sont réunies, vous aurez du mal à les éviter. Une seule solution pour les empêcher de revenir : soyez vigilant lorsque les pluies de sablonneuses tombent sur votre localité, et agissez rapidement pour éviter les dépôts de sable. On vous explique tout dans notre article dédié. 

N’hésitez pas à partager votre expérience de lutte contre les algues moutardes dans les commentaires !